Du nouveau pour l’accès aux soins à Dreux

Posté par le 13 Avr 2018 dans A LA UNE

Ce vendredi 13 avril 2018, le Docteur Benoist Janvier m’accueillait au cabinet médical des Bâtes, en présence de la Préfète Sophie Brocas, du Sous-Préfet Wassim Kamel, du Directeur de l’ARS Denis Gelez, et du Maire de Dreux Gérard Hamel, pour la présentation officielle du dispositif des médecins adjoints.

Le principe ? Permettre à des étudiants en cours de validation de leur thèse d’exercer en tant qu’adjoints d’un médecin généraliste, afin de pallier la pénurie de médecins dans les déserts médicaux de manière plus efficace que le système des remplaçants.

Grâce à l’intervention efficace des services de l’État et du Conseil de l’Ordre, l’Eure-et-Loir est ainsi depuis janvier 2017 le premier département à bénéficier de cette dérogation.

Concrètement, un arrêté préfectoral permet le Conseil départemental de l’Ordre des médecins d’autoriser des étudiants ayant terminé leurs études – mais pas encore soutenu leur thèse – d’exercer la médecine aux côtés d’un professionnel. Cela permet d’accroître le nombre de personnes susceptibles de pratiquer des consultations pour la population, et donc d’enrayer la désertification médicale.

Félicitations à Zelda Sense, première étudiante à bénéficier de cette mesure depuis le mois de janvier, qui va pouvoir acquérir de l’expérience au cabinet des Bâtes mais aussi prendre goût à notre région en vue d’une future installation.