"Un député efficace, utile à notre territoire et ses habitants !"

Bienvenue sur mon site ! - Olivier Marleix

Retrouvez mon interview dans l’Echo républicain à la suite du 1er tour des présidentielles

Posté par le 26 Avr 2017 dans Dans les médias

Vous pouvez aussi le consulter en ligne :

http://www.lechorepublicain.fr/dreux/politique/presidentielle-2017/2017/04/25/olivier-marleix-depute-lr-de-dreux-je-ne-donnerai-pas-ma-voix-a-marine-le-pen_12378775.html

Lire la Suite

Un député au service de tous

Posté par le 18 Avr 2017 dans Actualités de la campagne

Député depuis 5 ans, je m’étais engagé à être au service de tous durant mon mandat. J’ai ainsi reçu plus de 3 000 personnes en rendez-vous et tenu des permanences toutes les semaines à Dreux et dans les cantons ruraux. J’ai aussi eu à cœur de me faire le relais à l’Assemblée nationale de toutes les causes justes dont m’ont saisi les acteurs de terrain.

A l’heure où l’on parle tant de la défiance entre le politique et le citoyen, si je suis élu je veux aller plus loin encore pour le prochain mandat en m’entourant de relais citoyens, capables de m’éclairer sur les choix à faire au Parlement et sur les situations individuelles et collectives qui leur semblent importantes.

Les relais citoyens :
Dr Akhdari (Dreux) ancien président de la commission médicale de l’hôpital de Dreux,
Julien Besnard (Dreux) responsable d’une association d’usagers du train, Emmanuel Bridon (Escorpain) ancien responsable départemental des jeunes agriculteurs,
Aïssa Benzerouk (Dreux) commerçant,
Éric Canville (Châteauneuf en Thymerais) restaurateur et président d’une union commerciale,
Aminata Condé (Dreux) étudiante impliquée dans la vie citoyenne,
Alexandre Feuilleuse (Saint-Rémy-sur-Avre) étudiant,
Nelly Gernez (Saint Lubin des Joncherets) engagée dans l’action sociale,

Pierre Georgel (Broué) chef d’entreprise,
Roseline Haie (Dreux) engagée dans les questions d’éducation et de citoyenneté,
Fabienne Hamon (Dreux) responsable d’une association culturelle,
Jacques Jahandier (La Ferté Vidame) président d’un office de tourisme,

Michel Jambon (Châteauneuf-en-Thymerais) président d’une association sportive,
Bernard Monnier (Boullay-Les-Deux-Églises) engagé dans le monde de la chasse,
Michel Lahouati (Senonches) chef d’entreprise,
Pierre Launay (Abondant), responsable d’une association de retraités,

Géraldine Le Balch (La Chapelle Fortain) éleveur circuit court,
Constant Le Romain (Broué) Jeune Agriculteur,
R-Françoise Maillet (Dreux) engagée dans l’action sociale,
Michel Plovie (Dampierre-sur-Avre) agriculteur engagé dans les dossiers environnementaux,
Camélia Roudière (Cherisy) médecin initiatrice d’une maison médicale,

Lire la Suite

Soirée de la qualification à Chartres

Posté par le 24 Mar 2017 dans Sur le terrain

Soirée de la qualification organisée hier par la chambre des métiers. L’occasion de valoriser nos meilleurs apprentis, nos savoir-faire d’excellence reconnus partout à travers le monde, et de saluer nos artisans qui consacrent du temps à ces jeunes.

Lire la Suite

Réunion au ministère de l’agriculture pour défendre les éleveurs d’Eure-et-Loir

Posté par le 21 Mar 2017 dans Non classé

Réunion cet après-midi avec le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, plusieurs parlementaires de la Région Centre, et Eric Thirouin président de la FRSEA pour défendre les éleveurs d’Eure-et-Loir en demandant leur intégration dans les zones défavorisées.

Lire la Suite

Visite des entreprises MGS et Dominocho aux Ressuintes

Posté par le 15 Fév 2017 dans Dans les médias, Sur le terrain

J’ai eu le plaisir de visiter vendredi dernier les entreprises MGS et Dominocho aux Ressuintes (141 habitants), en compagnie de leur dirigeant, Henri Bénégent. Ces entreprises sont une belle preuve que l’économie du monde rural peut être boostée et dynamisée par le numérique. Retrouvez l’article de l’Echo républicain du 14 février à ce sujet.

Lire la Suite

Question au gouvernement sur le classement du Perche eurélien en zone défavorisée

Posté par le 14 Fév 2017 dans A l'Assemblée nationale, En séance publique

Ce matin à l’Assemblée nationale, j’ai demandé au ministre de l’agriculture qu’un critère de continuité territoriale soit pris en compte dans le nouveau classement des zones défavorisées afin que l’ensemble du Perche bénéficie du dispositif.

« Ne pas reconnaitre le Perche d’Eure-et-Loir en zone défavorisée, c’est condamner l’élevage sur ce territoire, c’est décourager nos agriculteurs qui se battent pour maintenir cette tradition dans ce département très céréalier qu’est l’Eure-et-Loir »

Lire la Suite

L’hôpital de Dreux pourra bien emprunter 3 millions d’euros en 2017

Posté par le 13 Fév 2017 dans Sur le terrain

Ce lundi, la directrice générale de l’Agence Régionale de Santé, Mme Anne Bouygard, m’a confirmé que l’emprunt de 3 millions d’euros que l’hôpital avait prévu de contracter cette année pour investir et dont j’avais obtenu la garantie du gouvernement en décembre, serait bien autorisé.

Cet emprunt permettra notamment de réaliser une première phase de travaux de sécurité et d’acquérir du matériel biomédical, deux investissements très attendus par les médecins de l’hôpital.

Je salue l’engagement très énergique de la Directrice Générale de l’ARS en faveur l’hôpital de Dreux. Elle a parfaitement compris qu’en contrepartie des efforts de gestion extrêmement lourds demandés au personnel, il était nécessaire de donner des gages d’avenir à l’hôpital.

Lire la Suite

Baisse des dotations aux collectivités > réponse du gouvernement à une question écrite de mars 2015

Posté par le 6 Fév 2017 dans A l'Assemblée nationale, Questions

Question du 17/03/2015 :

M. Olivier Marleix appelle l’attention de M. le Premier ministre sur l’inquiétude des communes et intercommunalités quant à la baisse de leurs dotations. Le Gouvernement a décidé de baisser de 11 milliards d’euros, de 2015 à 2017, les fonds accordés aux collectivités territoriales. Toutefois, en cumulé et de 2014 à 2017, ce sont 28 milliards d’euros qui ne seront pas versés par l’État aux collectivités. De ce fait, environ un millier de communes ou d’intercommunalités risquent dès 2015 de se retrouver dans une situation critique et de passer sous tutelle de l’État (via les préfets). Alors que le bloc communal n’est responsable que de moins de 4 % de la dette publique nationale et qu’il contribue pour 64 % à l’investissement public local, on lui impose de porter 58 % de l’effort demandé aux collectivités locales. Par ailleurs, alors que 8 000 emplois ont déjà été détruits en 2014 dans le BTP, 60 à 70 000 emplois de ce même secteur sont directement menacés, d’ici 2017, par cette baisse des dotations en raison de la baisse de la commande publique. Il souhaite donc connaître la position du Premier ministre quant à un éventuel report de deux ou trois ans du calendrier de la baisse des dotations.

Réponse du gouvernement du 31/01/2017 :

La loi de programmation des finances publiques pour 2014-2019 prévoit la réalisation de 50 milliards d’euros d’économies sur le triennal 2015-2017. Les collectivités territoriales devaient initialement y concourir à hauteur de 11 milliards d’euros, ce montant étant proportionnel au poids des collectivités dans la dépense publique. En 2015 et 2016, le bloc communal a contribué au redressement des finances publiques à hauteur de 2 071 millions d’euros. Prenant acte des efforts réalisés par les communes et les groupements de communes pour modérer leurs dépenses de fonctionnement, le Président de la République a annoncé au 99e congrès des maires de France la réduction de moitié de la contribution demandée au bloc communal en 2017. Le projet de loi de finances pour 2017 soumis au Parlement prévoit ainsi un effort de 1 035,5 millions d’euros pour le bloc communal, de 1 148 millions d’euros pour les départements et de 451 millions d’euros pour les régions. Cette diminution de l’effort demandé au bloc communal permet également de soutenir la reprise de l’investissement local, et complète les mesures de soutien à l’investissement proposées par le Gouvernement depuis 2015 et qui seront intensifiées en 2017 : reconduction de la dotation exceptionnelle de soutien à l’investissement des communes et de leurs groupements (pour 816 M€), majoration des crédits de la dotation d’équipement des territoires ruraux (qui atteindra un milliard d’euros en 2017). Ainsi, ce sont 1,2 milliard d’euros de crédits qui sont mobilisés par l’Etat pour le soutien à l’investissement des collectivités locales en 2017.

Lire la Suite

Retrouvez ma question au gouvernement sur les violences urbaines à Juvisy

Posté par le 17 Jan 2017 dans A l'Assemblée nationale, En séance publique

« Ce qui se passe aujourd’hui est de votre responsabilité, et de votre responsabilité seulement. C’est le résultat de quatre années de désarmement pénal systématique ».

Lire la Suite

Une subvention pour le refuge SPDA de Serazereux

Posté par le 19 Déc 2016 dans Dans les médias

echo-du-19-decembre-2016-1

Écho républicain du 19 décembre 2016

Lire la Suite